Responsabilité sociétale : Nestlé réitère sa fourniture en l’eau potable aux populations

Le géant mondial de l’alimentaire a doté la localité de Bonaberi de nouveaux dispositifs de fourniture en eau potable. Ce sont donc 5000 litres d’eau qui leur sont quotidiennement pourvus grâce à l’implication efficace de l’entreprise.

Le 19 mars 2015, l’entreprise Nestlé Cameroun a présenté les nouvelles installations sanitaires d’approvisionnement d’eau potable aux riverains de Bonaberi qui avoisinent son usine. C’était en présence des équipes de Paul Tchapmi, délégué régional de l’Eau et de l’Energie pour le Littoral. L’entreprise alimentaire a tenu cette rencontre sur l’importance et la préservation de l’eau en prélude à la journée mondiale de l’Eau (22 mars) qui connait un retentissement fort dans la société camerounaise voire africaine. Et pour cause, le sempiternel problème d’accès à l’eau potable demeure une véritable épreuve pour plusieurs citoyens et un réel défi d’envergure non plus seulement pour des gouvernements, mais aussi pour des entreprises.

De récents rapports de l’Organisation Mondiale de la Santé établissent qu’un être humain nécessite en moyenne 50 à 100 litres d’eau potable pour satisfaire ce besoin naturel. Cependant, l’OMS a établi un rapport montrant qu’en 2013, 783 millions de personnes n’avaient pas accès à l’eau potable. C’est assez alarmant lorsque des chiffres officiels de la Camerounaise des Eaux (CDE) montrent que 120,4 millions de m3 d’eau ont été captés en 2013. Ainsi, d’après les données de l’INS, 115.322.000 m3 d’eau ont été consommés au Cameroun (soit un rendement en distribution de 75 %). La répartition n’a donc pas été optimale dans l’ensemble du territoire national.

Inscrite dans la ligne de ses missions sociétales, la distribution d’eau potable est devenue quasiment un impératif pour Nestlé qui ravitaille désormais 5000 litres d’eau chaque jour aux populations. Cette implication a permis à Nestlé de se priver de 5 % d’eau pourtant nécessaire pour ces activités depuis 2010. La délégation du Minee venue en visite dans son usine, a hautement salué cette initiative et ces efforts de l’accompagner dans ce devoir souverain prompt au développement durable. « […] Avant on marchait sur plusieurs kilomètres pour trouver un point d’eau potable, et on devait même payer de l’argent pour s’approvisionner. Grâce à Nestlé, nous nous approvisionnons en eau de qualité, et en quantité suffisante pour nos foyers et gratuitement. Merci à Nestlé qui nous fait beaucoup de bien », a déclaré Alphonse Ngansop, chef de bloc de la communauté voisine à l’usine de l’entreprise.

Si sur ce plan, les populations se retrouvent soulagées, les autorités quant à elles, se félicitent amplement d’être accompagnées. Paul Tchapmi, délégué du Minee pour le Littoral, émettait ce souhait en 2013 lorsqu’il déclarait : « nous sommes rapporteurs, ce qui signifie que dans cette action nous assurons la construction des ouvrages de fourniture d’eau aux populations par les entreprises partenaires». Nestlé rend donc quotidiennement ce leitmotiv viable.

Advertisements

Published by

Gaspard Frère

Web editor & Blogger |Web, Social Media & Tech fan |Art lover & Drawer |Novelist & Scenarist |Photographer

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s